Antilles : Coopération régionale renforcée à la Barbade en présence du COMSUP FAA

 
 
018

Le 20 janvier 2014, le contre-amiral Georges Bosselut, commandant supérieur des forces armées aux Antilles s’est rendu à la Barbade afin de conforter la coopération bilatérale et régionale dans le domaine de la lutte contre le narcotrafic et de la gestion des catastrophes naturelles. En parallèle, le BATRAL Dumont D’Urville, en escale à Bridgetown, chargeait du fret humanitaire au profit de Sainte-Lucie et Saint-Vincent touchées par de graves intempéries.

En présence de M. Jacques Sturm, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de France à Trinidad-et-Tobago et en Barbade, de M. Don G. Chee-a-tow, consul honoraire de France à la Barbade et du lieutenant-colonel Vinciguerra, attaché de défense non résident, le contre-amiral (CAContrat d'avenir) Bosselut, s’est entretenu avec le chef du protocole du ministère des affaires étrangères et du commerce extérieur, M. Philip H.St.Hill. Plusieurs thèmes ont été abordés tels que la coopération dans le domaine des opérations maritimes, la lutte contre le narcotrafic, le sauvetage en mer, la gestion des catastrophes naturelles pour lesquels la coopération internationale est un facteur clé d’efficacité opérationnelle.

013
015
008

Le CAContrat d'avenir Bosselut a visité ensuite le centre des opérations de l’ICSS (Integrated Coastal Security System). Ce système est en mesure de détecter les navires naviguant autour de la Barbade avec 4 radars côtiers télécommandés. Cette visite s’est révélée particulièrement intéressante dans le cadre du déploiement prochain de plusieurs radars de surveillance maritime en Martinique et en Guadeloupe à l’horizon 2015, pour mieux lutter contre le trafic de drogue international et inter-îles.

Le CAContrat d'avenir Bosselut s’est également rendu dans l’unité aérienne du Regional Security System, une organisation destinée à accroître la coopération et l’entraînement de ses 7 états membres dans le domaine de la lutte contre le narcotrafic (La Barbade, Antigue-et-Barbude, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, la Dominique et la Grenade). Il a notamment rencontré M. Grantley Watson, coordinateur régional du RSS ainsi que le chef d’escadron de l’Air Wing RSS à la Barbade, M. George Harris, qui lui a présenté les capacités et les missions de l’avion de surveillance maritime C26.

006
005
020

Offrant une illustration concrète de la bonne coopération entre les Etats de la Caraïbe en matière de soutien aux populations touchées par des catastrophes naturelles, le BATRAL Dumont D’Urville chargeait au même moment dans le port de Bridgetown une quinzaine de palettes de fret humanitaire confiées par diverses organisations de la Barbade au profit des populations de Sainte-Lucie et Saint-Vincent-et-les-Grenadines touchées par de graves intempéries la nuit de noël.

Cette escale a permis d’organiser un déjeuner officiel auquel participaient également le commander Errington Ricardo Shurland, sous-chef d’état-major des forces armées de la Barbade et le lieutenant-commander Aquinas Clarke, commandant des coast-guard.

Dans le cadre de leurs missions, les FAA mènent des actions de coopération régionale et entretiennent des relations privilégiées avec l’ensemble des nations présentent dans la zone maritime Antilles, dont le contre-amiral Bosselut assure le commandement.

Les FAA constituent, avec les forces armées en Guyane (FAG), les forces de souveraineté françaises sur le « théâtre » Antilles-Guyane. Dans une logique de complémentarité et de mutualisation, les FAA mettent ainsi en œuvre un dispositif interarmées à dominante maritime, tandis que les FAG constituent un dispositif interarmées à dominante aéroterrestre.

 
038