Amélioration sur le front de l’illettrisme

 
 

En 2014, 13 % des habitants de Martinique, âgés de 16 à 65 ans, ayant été scolarisés en France, sont en situation d’illettrisme, soit 7 % de plus qu’au niveau national.

Les difficultés rencontrées sont plus notables en écriture et en compréhension et les performances meilleures en lecture et en calcul.

Le taux d’illettrisme est plus élevé chez les personnes âgées de 50 ans et plus et chez les hommes. Cependant, il est en baisse de deux points par rapport à 2006, malgré un vieillissement de la population. Ce recul est plus marqué chez les femmes, les inactifs et dans le sud de l’île.

Les performances des Martiniquais à l’écrit sont meilleures que dans les autres DOMDépartement d'outre-mer et proches à l’oral.

Pour en savoir plus :