Les acteurs de la sécurité civile

 
 

Connaître les risques pour anticiper

eaux

La sécurité civile a pour objet la prévention des risques de toute nature ainsi que la protection des personnes, des biens et de l'environnement contre les accidents, les sinistres et les catastrophes. Dans ce cadre, le Préfet prépare et met à jour les différents plans de secours visant à la protection des populations qu'il s'agisse de la prévention des risques ou de l'organisation des secours en cas de catastrophe.

 

L’Etat-Major de Zone Antilles
 (Martinique, Guadeloupe, Saint Martin, Saint Barth)
 

Placé directement sous l’autorité du Préfet de Zone, l’EMZA :

• Organise la veille opérationnelle zonale et la remontée d’informations vers le niveau national.

• Assure la coordination des actions dans le domaine de la sécurité civile en préparant l’ensemble des mesures de prévention, de protection et de secours.

• Planifie au niveau de la zone, la politique nationale d’exercices.

• Coordonne la formation des sapeurs-pompiers.

• Mène des actions de coopération régionale.

• Entretien des relations avec les Forces Armées aux Antilles et la Direction Départementale des Services d’Incendieset de Secours

IMGP2287

Chef d’état –major : lieutenant-colonel Denis LOPEZ

 

Organisation

Chef d’état –major : lieutenant-colonel Denis LOPEZ
Adjoint et chef de la cellule formation : lieutenant-colonel Patrick TYBURN 
Défense économique : commissaire en chef  Denis VAUTHIER
Officier opérations : chef de bataillon Teddy BRET
Adjoint opérations : caporal-chef Hemmerick CHRISTIAENS
Administration et logistique : Major Olivier MACCARI
Secrétariat : caporal-chef Sarah BEN MERZOUG

 

Le Service Interministériel de Défense et de Protection Civile
 
Le SIDPC est chargé d’assister le préfet dans le traitement des risques et des crises. Il exerce ses missions en relation avec les services déconcentrés de l’état, les collectivités territoriales et les forces armées.
Le traitement des risques et des crises se décompose en trois phases :
- La prévention
- La phase opérationnelle
- L’après crise
 
La prévention
 
Dans ce domaine, le SIDPC assiste le préfet dans l’organisation, la planification et la coordination des moyens de secours.
Les responsabilités du préfet assisté du SIDPC sont :
- La prévention des risques naturels, technologiques ou liés à la vie quotidienne.
- L’élaboration, la mise à jour, le suivi des plans de secours et des plans généraux de protection.
- Organisation et contrôle des exercices départementaux.
- Travaux de commission de sécurité.
- Concept et gestion des moyens d’alerte des populations.
- La sensibilisation et l’information des populations et des élus.
- Suivi de la formation des secouristes et de la structuration du réseau des partenaires associatifs de la sécurité civile.

La phase opérationnelle

Dans la gestion opérationnelle d’une crise liée à une catastrophe, le SIDPC se situe en interface entre le préfet et tous les services engagés dans un plan de secours. Il seconde le chef d’état-major de crise au sein de la cellule de crise et apporte une aide à la décision du préfet, en vue de :

- Protéger des populations (alerte, information, secours).
- Assurer la continuité de l’action gouvernementale (sécurité des bâtiments publics, points sensibles, transmissions, communications).
- Garantir et protéger des fonctions essentielles à la vie nationale (ravitaillement, transport, production d’énergie, télécommunication…).

L’après crise

Le SIDPC continue d’exercer son activité en liaison avec les services déconcentrés de l’état. Suivant la nature des taches à effectuer, il sera nécessaire de maintenir au sein d’un ou plusieurs services déconcentrés des cellules « d’après crise » chargées de venir en aide aux populations sinistrées.