Un parc des logements en hausse et davantage de logements vacants

 
 

  

En Martinique, le nombre de logements augmente de 3 000 par an entre 2010 et 2015. La moitié de ces nouveaux logements sont des logements vacants. Le nombre de résidences principales est également en hausse, malgré la baisse de la population. La réduction de la taille des ménages explique en partie cette croissance. Fort-de-France et Le Lamentin concentrent le plus grand nombre de nouveaux logements. En revanche, l’augmentation du parc de logements se caractérise par une baisse des ménages propriétaires sur la période.

Pour en savoir plus :

> Parc de logements en hausse_Juin 2018 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,69 Mb