Préfecture de zone

Etat major de zone

 

Les missions de l’état major interministeriel de zone Antilles 

logo EMIZA jpeg

Les missions de l’état-major interministériel de zone sont définies dans le décret du 16 janvier 2002.

Placé sous l’autorité du préfet de zone, il est notamment chargé d’assurer une veille opérationnelle, de préparer l’ensemble des plans (spécifiques et fonctionnels) relevant des attributions du préfet de zone intéressant la défense non militaire et la sécurité civile, de mettre en œuvre les mesures opérationnelles décidées par le préfet de zone. En outre, il est également l’échelon de renseignement, pour les aspects défense et sécurité civiles du ministère de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales en liaison avec le centre opérationnel de gestion interministérielle des crises (COGIC).

Cependant la spécificité de la zone Antilles a des conséquences sur la définition habituelle des missions de l’ÉMIZA :

  • suppression de la mission de coordination dans le cadre de la circulation routière
  • intégration d’une mission de coopération régionale (et internationale) dans la zone  caraïbes.
  • plus grande implication et coopération avec les échelons départementaux (SIDPC).

L’état-major intègre également une cellule « sécurité économique » et travaille en étroite collaboration avec le conseiller de défense et de sécurité de la zone Antilles, référent NRBC/CHU,  du ministère de la santé et des sports, affecté à l’ARSAgence Régionale de Santé (agence régionale de la santé) et à l’ÉMIZA en temps partagé  (1/3 temps).

Consulter la note détaillée de l'EMIZA :

> Note EMIZA - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,28 Mb